Support : Lun. au ven. 8h - 12h • 14h - 17h - 04 13 41 64 22Inscrire mon entreprise

RICONO ROSA

8 imp baudricourt, Paris - de 10 km

Professeur de musique à PARIS

Je pense qu'il est important de commencer le piano en travaillant chaque main afin d'habituer l'oreille à un jeu, juste, pianistique.



Qu'appelle-t'on un son juste ?

Il s'agit soit d'une hauteur de la note" grave ou aigüe "selon la façon dont on articule les doigts sur le clavier sans coller chaque note qui entre elles sont des tons et demi-tons



Ceci s'adresse au débutant, car je pense qu'un déchiffrage non expérimenté serait vite découragé par la difficulté de lectures de notes qui sont différentes, du rythme et ainsi de la technique.



Qu'appelle t'on déchiffrage ?

C'est à dire jouer des deux mains ensemble en respectant les informations dans le bon ordre et mettre des couleurs aux notes, ceci s' adresse à des élèves confirmés.



Quelque soit l'instrument, il faut avoir beaucoup de patience.

Il est important de bien gérer ses capacités pour arriver au bout de l'objectif.




Le rythme magique




En fait, il ne s'agit pas vraiment d'un rythme, l'idée est de prolonger une note.



Rythme et respiration.




L'apprentissage de la musique est basé sur deux éléments essentiels, le temps et le son. Quand vous exécutez un morceau de musique simple ou complexe, vous avez deux alternatives : celle de vous positionner en essayant de reproduire le tempo comme un tic- tac régulier et immuable d'une montre ou d'un métronome et celle où vous êtes à l'écoute de votre corps, du battement de votre coeur c'est à dire proche de vos émotions. Le rythme et son interprétation reflètent donc deux aspects difficiles à concilier : une approche méthodique, scolaire et une approche vivante, sensible comme une respiration.

Il n'est pas question ici, d'opter pour une solution plutôt qu'une autre. Le rythme réclame ces deux approches surtout si vous désirez le comprendre et l'absorber en vous aussi facilement que si vous mettiez un pied devant l'autre en marchant... C'est à dire avec une totalité intérieur. Vous devez vous poser sur un rythme avec autant d'aisance qu'une libellule sur une feuille, avec légèreté et précision. Vous ne devez pas être prisonnier du rythme, vous devez le dominer...pas le combattre ! N'oubliez pas que le sens du rythme naît avec son étude, sa pratique, mais qu'il prend son véritable envol à travers la liberté d'interprétation.




Dans la phase du morceau il est conseillé de travailler lentement, après tout, l'objectif n'est pas la performance technique mais l'harmonie des notes, chaque doigts est une voix.









Contactez Ricono Rosa pour toute demande de devis Professeur de musique !